.

Partir de zéro : explorer le fond des choses au moyen de listes Twitter

Si vous n'avez pas de sources sur le terrain, votre meilleur atout est de maîtriser les réseaux sociaux.

de listes Twitter
Esther Vargas/Flickr. Certains droits réservés.

Le 16 juillet 2015, les habitants choqués de Chattanooga, quatrième ville de l’État du Tennessee, apprenaient l’assassinat brutal et tragique de quatre marines et de leur assaillant de 24 ans. Les familles et amis endeuillés des marines ont découvert les événements avec stupeur. Les voisins du tireur, Mohammad Youssuf Abdulazeez, se sont demandé comment cet homme sympathique, décrit comme un « bon samaritain », avait pu commettre un tel acte. Les enquêteurs fédéraux devaient déterminer si ce crime constituait ou non un acte terroriste.

Alors que des reporters nationaux et locaux se ruaient à Chattanooga, sur Twitter apparaissant les hashtags #Chattanooga, #ChattanoogaShooting et #PrayForChatt. Il a ainsi été possible de suivre les événements à distance, mais les médias nationaux n’arrivent pas toujours à saisir le contexte local, tandis que la multitude de hashtags donne lieu à un excès d’informations.

Les journalistes, les autorités, les habitants et les dirigeants politiques locaux sont les personnes les plus à même d’aller au fond des choses, de replacer un événement dans son contexte et de le traiter avec la sensibilité nécessaire. Réunir ces personnes sur une même liste Twitter constitue souvent la meilleure façon de se maintenir informé d’un sujet.

En effet, une bonne liste révèle souvent un sujet à traiter et nous permet d’apprécier toutes les informations disponibles, offrant une vue d’ensemble qui complète les informations souvent relayées par un seul reporter sur le terrain. Cela est particulièrement intéressant dans le cas d’un sujet d’actualité à haute fréquente, où les reporters locaux et les sources officielles sont réunis en un flux unique.

Reported.ly did not have a list for Chattanooga when the story broke. We created one in minutes using the following steps:
Search Google for Twitter lists created by other people using site:twitter.com/*/lists/Chattanooga.

Reported.ly ne disposait pas de liste pour Chattanooga lorsque l’affaire a éclaté. Nous en avons créé une en quelques minutes en suivant les étapes décrites ci-dessous :

Cherchez sur Google des listes Twitter créées par d’autres utilisateurs (site :twitter.com/*/lists/Chattanooga).

firstdraft_twitter-lists_chattanooga

Sur votre profil Twitter, créez une nouvelle liste pour Chattanooga. Reported.ly compte plus de 300 listes publiques disponibles pour tous. Gérées à l’aide de Tweetdeck et de HooteSuite, elles constituent les poumons de nos reportages et de notre rayonnement.

firstdraft_twitter-lists_reportedly

Ouvrez l’outil de copie de liste Twitter de Noah Liebman et autorisez votre compte Twitter à l’utiliser. Vous pouvez soutenir Noah pour le travail qu’il met généreusement à disposition.

firstdraft_twitter-lists_copy-list_en

Cet outil ne copie pas simplement les listes, il les fusionne si vous répétez l’opération avec différentes listes. Ainsi, si la même source fait partie de plusieurs listes, elle ne sera ajoutée qu’une fois à la nouvelle liste.

Étudiez les listes que vous souhaitez fusionner. Observez-les : sont-elles trop rapides ? trop bruyantes ? axées sur un sous-thème (concernant Chattanooga, par exemple) ? ou non pertinentes pour toute autre raison ?

Fusionnez les listes qui vous semblent les plus intéressantes et étudiez la nouvelle liste ainsi créée. Généralement, les meilleures sources s’affichent en tête, que ce soit grâce aux retweets ou aux mentions. Assurez-vous donc d’ajouter ces utilisateurs à votre liste pendant que les discussions sont actives.

Cette approche convient parfaitement à un sujet aussi spécifique que l’événement de Chattanooga. Nous l’avons également appliqué lors du tremblement de terre au Népal, en fusionnant les listes des travailleurs humanitaires et des journalistes basés à Katmandou et ailleurs au Népal. Il faut parfois faire preuve d’une plus grande créativité dans le choix des termes de recherche dans Google pour des lieux plus vastes, comme New York ou le New Jersey.

Les outils de géolocalisation tels que SAMDesk, Gramfeed et Twitter Search, qui utilisent la latitude et la longitude, identifient également d’autres sources et contenus qui ne figurent pas forcément sur vos listes. Vocativ a partagé un nouvel outil intéressant affichant les réponses géolocalisées à des événements choquants.

firstdraft_twitter-geo-located-tweets

Enfin, nous devons nous assurer de contacter les sources en ligne en faisant preuve de sensibilité et d’éthique.